Un référendum contre le déménagement de l'EFEJ

Le déménagement de l’EFEJ sera combattu par un référendum. Un comité d’une dizaine de personnes lance la récolte de signatures dès vendredi soir. Il a soixante jours pour obtenir 2000 paraphes.
Son président, Gabriel Beuchat de Porrentruy, a lui-même travaillé deux ans à l’Espace Formation Emploi Jura. Il n’y a, selon lui, pas de raison de déménager de Bassecourt à Courtételle.
Les motivations du comité référendaire sont les coûts trop élevés qu’engendrerait un déménagement. Selon Gabriel Beuchat, ils ne seront pas de 11 millions comme prévu, mais d’au moins 15 millions. Il ajoute que le bâtiment de Courtételle est trop vétuste et pas adapté.
Quant à Raoul Jaeggi, Conseiller communal de Bassecourt, il se réserve pour l’instant la décision d’adhérer ou non à ce comité. /ebr
Partager
Link
Météo