Jugement en appel de l’affaire de braconnage

La Cour pénale a confirmé en partie le jugement de 1re instance dans l’affaire des braconniers.

Le principal prévenu a été condamné à 18 mois d’emprisonnement avec sursis pendant quatre ans. Les deux autres sont condamnés à 240 jours-amende à 130 francs et 120 jours-amende à 200 francs avec sursis pendant 2 ans.

Ces sanctions sont complétées par des amendes de 5000, 2000 et 1000 francs. De plus, ils écopent d’une interdiction de chasser avec sursis.

Les 3 prévenus ont été reconnus coupables de braconnage pour avoir tiré illégalement près de 130 têtes de gibier.

Par contre l’action civile engagée par le canton a été jugée irrecevable par le Tribunal. L’Office cantonal de l’environnement réclamait plus de 140'000 francs d’indemnité à l’encontre des braconniers.

Suite à cette décision, il n’est pas impossible que cette affaire rebondisse sur le plan civil. Le canton a la possibilité de s’adresser à une autre instance juridique.
 
 
 
Une autre affaire concernant un chasseur a également été jugée par la Cour pénale
 

Un jeune ajoulot a été reconnu coupable d’infractions à la loi sur la chasse pour avoir abattu un lièvre illégalement.

Il a été condamné à 200 jours-amende à 80 francs avec sursis pendant 3 ans et 1000 francs d’amende. /pbu

Partager
Link
Météo