Les farceurs ont frappé dans La Courtine

Le jour du premier mai, la tradition veut que les villageois de Lajoux et des Genevez découvrent leur village sans dessus-dessous. Cette nuit, plusieurs jeunes de ces deux localités ont fait les 400 coups. Au réveil, les habitants ont ainsi déniché de drôles d'objets dans leur jardin ou aux alentours de leur maison. Des objets appartenant au voisinage.
 
Les farces ont parfois même donné lieu à des scènes plutôt insolites comme une table et ses chaises de jardin perchées au-dessus d'un arrêt de bus, une automobile prise en sandwich entre deux buts de football ou encore des caissettes pendues dans un arbre. Le but de cette coutume vieille d'au moins un siècle: enquiquiner les grincheux et amener les habitants à faire de l'ordre autour de leurs foyers. /pbo
Partager
Link
Météo