L’économie jurassienne fait face à la crise

La dernière enquête conjoncturelle menée auprès de ses membres par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura livre une image très morose du climat des affaires qui règne aujourd’hui dans l’économie jurassienne. Les attentes des entrepreneurs pour le début de l’année prochaine demeurent dans l’ensemble mitigées. Selon la CCIJ, aucun signe tangible de renversement de la tendance n’est observé pour l’instant.
 
Une situation difficile
 
Pas moins de 42% des entreprises sondées jugent défavorable la marche des affaires, mais 45% l’estiment satisfaisante. Les projets d’investissement ont été revus à la baisse. Cette situation ne devrait guère évoluer l’année prochaine puisque 36% des entreprises sondées prévoient de réduire encore le volume de leurs investissements. Treize pour cent seulement envisagent de les augmenter. Près de 55% des entreprises jugent encore satisfaisante leur marge d’autofinancement. Le délai de paiement des factures adressées par les entreprises est aujourd’hui de 60 jours, mais il atteint de 90 à 120 jours pour les collectivités publiques.
 
Des incidences sur l’emploi et les salaires
 
Cette mauvaise marche des affaires a eu des conséquences sur l’emploi et en particulier dans l’industrie: 42% des entreprises qui ont répondu à l’enquête conjoncturelle de la CCIJ ont été contraintes de réduire leur personnel, mais 14% ont été en mesure de l’augmenter. En 2010, 3 entreprises sur 4 prévoient de maintenir l’effectif actuel de leur personnel.
 
Malgré le marasme économique, presque 60% des entreprises ont augmenté leur masse salariale d’au moins 2%. L’augmentation devrait être plus mesurée et faite de façon individuelle l’année prochaine puisque 40% prévoient ne pas augmenter les salaires. Selon la CCIJ, l’adaptation moyenne de la masse salariale devrait être comprise entre 0.5 et 0.9%.
 
Un tiers des entreprises ont participé à l’enquête
 
Quelques 155 entreprises ont répondu à l’enquête de la CCIJ, soit un peu plus d’un tiers des entreprises membres de la CCIJ, ce qui représente près de 8500 emplois dans le canton du Jura. Seules les réponses cohérentes ont été prises en considération. L’enquête de la CCIJ a été présentée ce mercredi à Glovelier devant plus de 200 personnes.
 
L’UBS prévoit une reprise de 1,7% en 2010
 
La publication de l’enquête conjoncturelle de la CCIJ s’est faite en parallèle aux traditionnelles prévisions conjoncturelles présentées par l’UBS. Les économistes de la grande banque estiment aujourd’hui que la reprise se rapproche et que la croissance pourrait atteindre 1,7% en Suisse l'année prochaine. 
 
Avec un taux de chômage qui devrait atteindre les 5% l’année prochaine, la masse salariale ne devrait pas augmenter. Elément intéressant pour les entreprises jurassiennes, les exportations devraient rebondir à 6,9% l’année prochaine, les réponses des acheteurs potentiels étant moins pessimistes qu’au mois précédent. Selon l’UBS, il existe un certain espoir que les volumes d’affaires se reprennent un peu.
 
On retiendra encore que les taux d’intérêt devraient rester plutôt stables tout comme le franc suisse grâce à la politique menée par la BNS qui a veillé sur la monnaie nationale. /gkl
Partager
Link
Météo