Domaine commercial du CEFF: Tramelan en pôle

Tramelan a les faveurs de la cote dans  la course à l'obtention du domaine commercial du Centre de formation professionnelle Berne francophone.
 
Le groupe de travail donne sa préférence au dossier de Tramelan au détriment de celui de Saint-Imier. Ses conclusions seront mises en consultation auprès des communes concernées, ainsi que du CJB et du CAF, en février et mars. Le directeur de l'instruction publique Bernhard Pulver prendra ensuite une décision d'ici fin avril 2011.
 
Dans son communiqué, la Direction cantonale de l’instruction publique relève que la ville de St-Imier reste le pôle fort du CEFF: «la direction générale, les formations à plein temps du domaine industrie, une partie de l'enseignement professionnel du domaine industrie ainsi que le domaine santé-social resteront à St-Imier».

 
Les critères et les raisons
 
La DIP explique que ce sont les zones de recrutement, la qualité des bâtiments et des infrastructures proposés et la position du canton du Jura concernant les apprentis des Franches-Montagnes qui ont joué un rôle dans le choix de Tramelan. Toujours selon la DIP, cette solution est «celle qui sert le plus les intérêts du Jura bernois dans son ensemble car elle permet la création d'un pôle commerce fort».

 
Stéphane Boillat reste confiant
 
Pour le maire de St-Imier, la partie est loin d’être jouée. Stéphane Boillat entend défendre «de manière sereine mais ferme» les arguments qui plaident en faveur de l’implantation du domaine commerce dans sa commune. Il estime que le rapport juge mal les conséquences d'un éventuel abandon de St-Imier. Stéphane Boillat craint une baisse des effectifs biennois qui pourraient menacer la pérennité du CEFF commerce.
 
La mairesse de Tramelan se dit confiante quant à la décision finale. Milly Bregnard note toutefois que rien n’est encore joué. Le rapport est, selon elle, conforme à la réalité. Il tient notamment compte des apprentis des Franches-Montagnes qui ont l’habitude de se déplacer à Tramelan, selon elle. Elle entend défendre le site de Tramelan jusqu’à la décision finale.
/tsc+fra+ves
Partager
Link
Météo