Charlie Chaplin mourait il y a trente ans jour pour jour

chaplinIl y a trente ans mourait Charlie Chaplin, dans le canton de Vaud, à Corsier-sur-Vevey. Cinéaste d’un talent incommensurable, visionnaire, comédien, clown, saltimbanque, père de onze enfants, humaniste, grand séducteur: Charlie Chaplin aura cultivé presque toutes les casquettes durant sa vie. Son personnage, Charlot, et ses attributs - chapeau melon, costume noir, et démarche de canard- lui auront survécu. Retour sur un parcours atypique.

Charlie Chaplin, de son vrai nom Charles Spencer Chaplin, naît à Londres, en 1889, dans une famille d’artistes. A 5 ans, il commence à travailler, dans des foires, puis il est placé en orphelinat, car son père meurt et sa mère doit séjourner à l’asile. Charlie Chaplin connaît la misère et s’attache à une vie de saltimbanque. Il développe un regard acéré sur la société, et cette satyre contre les despotes qu’il cultivera jusqu’à sa mort, même millionnaire.

En 1914, il apparaît à l’écran. Le succès est fulgurant et énorme. Charlie Chaplin se lance alors dans la réalisation de « The Kid », en 1921, puis de « La ruée vers l’Or », des « Lumières de la ville » et des « Temps modernes ». Des films muets, qui parlent encore au tout public aujourd’hui. La marque d’un grand.

Ses œuvres se politisent ensuite. Charlie Chaplin sort courageusement « le Dictateur » en 1940, une caricature de Hitler, un appel à la paix.

Après la deuxième guerre mondiale, le cinéaste s'installe en Suisse, tandis que les Etats-Unis lui ferment la porte au nez. Il se réconciliera avec le pays de l'Oncle Sam en 1972. Il reçoit alors un Oscar d'honneur à Los Angeles. 
L’homme qui aura su faire rire la planète entière en parlant des choses tristes et graves de la vie meurt dans son sommeil, paisiblement, un 25 décembre.
Il ne manque aujourd’hui plus qu’un musée Chaplin pour honorer ce père du cinéma. L’institution pourrait voir le jour en 2009, dans le manoir du réalisateur, dans le canton de Vaud.  /lb
Partager
Link
Météo