Le projet Safetycar devant la Chambre administrative

SafetycarLe projet du Safetycar sur la commune de Vendlincourt devant le Tribunal administratif. Ce mercredi matin, toutes les parties représentées dans cette affaire se sont déplacées sur le site du projet.
 
Parmi elles, les trois juges qui composent le Tribunal administratif, les dix recourants du village de Vendlincourt, l’avocat de la fondation de Franz Weber Helvétia Nostra, des membres de la Fondation pour la protection de l’aménagement du territoire et les promoteurs du projet.
 
Pas de conciliation en vue
 
Les juges ont eu l’occasion de poser des questions au promoteur, aux recourants et aux experts. Tout cela dans un bon esprit même si les oppositions entre les parties étaient bien palpables. Après une heure de balade à travers champs tout le monde s’est retrouvé en salle d’audience pour faire valoir ses arguments devant les Juges. La prise de température auprès des protagonistes permet de dire qu’il n’y aura pas conciliation. C’est donc le Tribunal qui devra trancher. Le jugement n’est pas attendu avant plusieurs semaines.
 
Pour rappel, les habitants de Vendlincourt s’étaient prononcés en votation, pour la construction de ce circuit automobile. /pb
Partager
Link
Météo