La votation du 3 avril annulée à Neuchâtel !

Le Tribunal fédéral annule la votation prévue le 3 avril prochain dans le canton de Neuchâtel. Il accepte le recours de Benoît Couchepin et Patricia de Pury.
 
Le TF juge que le scrutin, qui regroupe la fiscalité des entreprises et l'accueil des enfants, viole la liberté de vote des citoyens et l’unité de matière en liant de manière indissociable ces deux objets.
 
Le Conseil d’Etat neuchâtelois, représenté ici par ses deux juristes de formation, Claude Nicati et Jean Studer, prend acte de la décision du TF. Lors d’un point presse, il a exprimé son envie d’aller de l’avant dans ce dossier. Le Gouvernement compte soumettre un nouveau projet de loi au Grand Conseil, au plus tard lors de la session d’avril, en espérant une votation populaire avant les vacances d'été.
 
Le coût de l’annulation de cette votation s’élève à 120'000 francs, selon la Chancellerie cantonale. L’Etat est par ailleurs condamné à verser 2'000 francs d’indemnité de dépens aux recourants. 
 
Pour Benoît Couchepin, il s'agit d'une victoire pour la démocratie dans le canton de Neuchâtel. Il ajoute avoir mis en garde à plusieurs reprises Claude Nicati et Jean Studer, qui devront selon ses termes payer le prix de leur obstination. /vco
Partager
Link
Météo