Le Conseil de ville de Delémont soutient la patinoire régionale

Alors que l’automne dernier nombreux étaient ceux qui prédisaient la fermeture de la patinoire de Delémont suite au refus d’augmentation de la quotité d’impôt, le Conseil de Ville a donné son aval ce lundi soir à la prise en charge du déficit annuel de la société qui gère la patinoire régionale. Ce soutien représente un montant maximum de 250'000 francs par an sur 15 ans.
 
Quasi unanimité sur le projet
 
L’ensemble des groupes politiques (sauf le représentant de l’UDC et un élu du CS-POP) a soutenu l’entrée en matière sur le projet présenté par l’exécutif. Le projet fait partie intégrante du plan de relance annoncé il y a quelques semaines par les autorités locales.
 
Seule modification apportée lors du traitement du message par le Conseil de Ville, une proposition du CS-POP qui demande que la convention prévue entre la Ville de Delémont et la société qui gère la patinoire définisse les modalités d’emploi par les écoles et l’utilisation d’énergie renouvelable par la pose de panneaux solaires.
 
Le PLR aurait souhaité que la prise en charge ne se limite qu’à 75%, estimant que les communes de la couronne delémontaine pouvaient également participer à l’effort financier. Cet amendement a été refusé par 30 voix contre 8.
 
Au final, le message a été accepté par 39 voix contre 1. Le peuple sera appelé à se prononcer sur cet objet fin novembre.
 
Des investissements importants
 
Pour mémoire, les responsables de la patinoire entendent investir un peu moins de 4 millions de francs afin de garantir la pérennité de l’installation et de l’utilisation de la patinoire. Ils entendent aussi construire une couverture de la patinoire avec fermeture partielle ainsi que des vestiaires et l’aménagement d’une buvette. /gk
Partager
Link
Météo