Nouvelle réaction dans le dossier à rebondissements des abattoirs à Delémont

Le GCJC, le Groupe pour un Centre de la Jeunesse et de la Culture, a pris position cet après-midi. Il déclare insatisfaisant et risible l’arrêt de la Chambre administrative du Tribunal cantonal. Il fixe des heures d’ouverture inadéquates à la bonne marche du futur centre. À savoir, 22h en semaine et 1h le week-end, excepté 20 soirées par année à 3h. Par ailleurs, le GCJC revendique une fermeture à 4h le week-end, étant donnée que la loi a changé depuis les prémices de la procédure. Il entend ainsi s’aligner sur les discothèques. Un statut qui avait été reconnu par le Tribunal fédéral en 2001. La délégation de la municipalité de Delémont a affirmé qu’elle allait faire recours. Reste le Conseil de Ville à convaincre.
Partager
Link
Météo