Facebook et la police, amis ou ennemis ?

Entre facebook et la police, c’est une relation compliquée. De nombreuses informations peuvent être collectées sur ce site de sociabilité. Mais il permet aussi de communiquer des renseignements qui auraient dû rester confidentiels.

Un groupe facebook a été créé ce week-end suite à la disparition d’une jeune fille de la région. Il a suscité une vague de solidarité, atteignant rapidement plus de 2000 membres. L’information de sa disparition est donc devenue publique alors que la police ne souhaitait pas encore en parler. Cela peut évidemment poser des problèmes dans le travail des policiers. /ebr

Partager
Link
Météo