Il risque 8 ans de prison pour une affaire de moeurs

Quatre personnages, pas de public, pas de témoin. C'est ainsi que la substitute de la procureure a résumé l'affaire mardi après-midi devant la Cour criminelle du Tribunal cantonal à Porrentruy.

Un homme est prévenu de contraintes sexuelles et viols sur 3 filles, dont deux sœurs. L’une d’elles était âgée de 14 ans au moment des faits. Deux témoins ont été entendus mardi après-midi, puis l’accusation a pris la parole.

"Il lui a volé son innocence et son adolescence en même temps que sa virginité". L'avocat de la plaignante la plus jeune a décrit l'homme comme un pervers sexuel, manipulateur et hypocrite. Il ne croit donc pas à la version du prévenu, qui nie tout et évoque un complot.

De complot, la substitute de la procureure ne veut pas en entendre parler. Pour elle, le prévenu a joué l'homme dominant, plus âgé, qui a profité de la jeunesse des filles pour gagner leur confiance. "Il les a soumises, avant de se servir". La violence était rarement physique, mais toujours psychologique.
Valérie Cortat en est convaincue, il y a bien eu viol et contrainte sexuelle sur les jeunes filles, à plusieurs reprises. Elle a donc requis une peine lourde : la privation de liberté pendant 8 ans.
 
Le procès reprend mercredi matin avec la plaidoirie de la défense. /cad
Partager
Link
Météo