Les poissons du Doubs probablement victimes de la chaleur et d'un manque d'oxygène

L’Office jurassien de l’environnement et son homologue neuchâtelois ont mené de nouvelles analyses sur l’eau et les algues du Doubs. Ils cherchaient l’origine de la mycose qui a provoqué la mort de nombreux poissons récemment. Compte tenu des résultats obtenus, la seule piste «non négligeable» reste un déficit en oxygène dans l’eau, dû à la présence massive de cyanobactéries.
 
Ces algues sont naturellement présentes dans tous les cours d'eau, mais en importante quantité, elles peuvent se détacher et entraîner un manque d'oxygène. La température de la rivière, qui a fortement augmenté en avril, n’a rien arrangé à la situation. Le phénomène a pu engendrer un stress et fragiliser les poissons, favorisant le développement du champignon, écrit l'Office de l'environnement dans un communiqué.

Les autorités des deux cantons indiquent encore que le développement de ces fameuses cyanobactéries dans le Doubs sera analysé plus en détail dès fin 2010. /lbe

Partager
Link
Météo