«Bras de fer énergétique» entre le CS-POP et le PLR au Conseil de ville de Delémont

Les questions liées à l’énergie ont occupé une grande partie des débats du législatif delémontain ce soir.

Un postulat sur les panneaux solaires

Les élus ont accepté un postulat émanant du groupe CS-POP, qui demandait au Conseil communal d’étudier la possibilité d’inciter l’installation de panneaux solaires sur toutes les futures constructions, comme c’est le cas dans certaines villes allemandes. Les groupes CS-POP et PLR ont animé les débats. Pour les élus de gauche, l’installation de panneaux solaires et de panneaux photovoltaïques doit être un objectif prioritaire pour la commune dans les années à venir. Le PLR a lui exprimé sa crainte de voir les nouvelles constructions péjorées. Au vote, le postulat a été accepté à une large majorité.

Une interpellation sur la politique énergétique de la capitale jurassienne

Les élus delémontains se sont également exprimés sur une interpellation du groupe CS-POP. Objectif de cette interpellation: faire le point sur la politique énergétique de la ville dans les années à venir. Pour le conseiller communal en charge du dossier, Delémont doit poursuivre sa politique. Selon Pierre Brulhart, les priorités vont dans le sens de la politique fédérale en la matière: promotion des transports publics, économie de l’énergie dans les bâtiments, modification du comportement des utilisateurs, ou encore encourager la consommation d’énergies renouvelables. Question financement, une enveloppe d’un peu moins de 120'000 francs devrait être inscrite au budget 2009. /pc

Partager
Link
Météo