Parole aux témoins cet après-midi au tribunal de Porrentruy

Depuis ce matin deux ressortissants turcs établis en Suisse depuis de longues années comparaissent devant le Tribunal correctionnel à Porrentruy. Ils doivent répondre d’actes d’ordre sexuel sur des enfants.

Le principal prévenu, déjà condamné à 24 mois d’emprisonnement dans le Jura bernois pour une affaire à connotation sexuelle, est accusé d’avoir commis des actes répréhensibles à l’encontre de la fille de son ex-épouse. Les faits se sont produits alors que la fillette était âgée de douze ans, elle en a vingt-et-un aujourd’hui. Après l’audition de la victime et des deux prévenus, on a assisté cet après-midi à la valse des témoins. Compte-rendu d’audience :

On attendait avec intérêt la déposition des nombreux témoins. Les experts sont venus en premier lieu confirmer ce qu’ils avaient évoqués lors de l’instruction. Le plus important étant que les accusations de la jeune victime sont plausibles. Moment très important également, les dépositions des deux ex-épouses du principal prévenu. Et là aussi aucune ambiguïté : elles ont décri leur ex-compagnon comme un homme violent et détraqué sexuellement.

Un moment fort, quand la maman de la victime s’est adressée au prévenu. En larme, elle l’a exhorté à dire la vérité et à avouer. Il est resté stoïque. Et puis, coup de théâtre, quand cette mère effondrée a lu un texto reçu de son autre fille dont le père est sur le banc des accusés. Elle demande aux juges d’être entendue. Elle a des choses à dire. Il est fort probable que des éléments importants seront versés au dossier.
 
Après ce témoignage la parole sera donnée demain au Ministère public et aux avocats. /pb
Partager
Link
Météo