Une sordide affaire occupe le Tribunal correctionnel de Porrentruy

 La justice jurassienne se penche depuis ce matin sur le cas de deux ressortissants turcs établis en Suisse depuis plusieurs années. Ils sont accusés d’actes d’ordre sexuel avec des enfants. Les faits se sont produits en 2000, les victimes étaient alors âgées de 3 à 13 ans. Compte-rendu d’audience :

La plaignante, âgée aujourd’hui d’une vingtaine d’année, a demandé au tribunal la lecture de ce qu’elle a vécu il y a maintenant sept ans. Et à entendre l’énoncé des actes qu’elle a subi de la part de l’ex-époux de sa maman ça donne les frissons.

Le prévenu est accusé de l’avoir caressé et contrainte à des actes sexuels alors qu’elle n’était âgée que de 12 ans. Les délits se seraient produits lorsque la maman de la victime était absente. Le prévenu doit également répondre d’autres délits à caractères sexuels avec des enfants mais aussi avec son ex-épouse. Dans ce cas il est accusé de viol.

Le frère du principal prévenu est accusé lui aussi d’actes d’ordre sexuel pour avoir abusé de la plaignante. La victime a eu le courage d’expliquer au tribunal ce qu’elle a subi. Avec beaucoup d’émotion, elle est venue dire son mal-être depuis cette affaire, qu’au point qu’elle a déjà fait cinq tentatives de suicide dont la dernière la semaine passée. Les prévenus écoutent sans broncher.

Et c’est sans surprise que le principal prévenu a nié tous les faits qu’on lui reproche. Maladroitement, il a expliqué qu’il était victime d’un complot. /pb

Partager
Link
Météo