Clientis et la Banque Jura Laufon, c'est fini?

La Banque Jura Laufon pourrait quitter le groupe Clientis. L’information a été révélée par la Liberté ce week-end. Selon le quotidien fribourgeois, le groupe ne satisfait plus tous ses membres. Trois établissements ont déjà claqué la porte. La Banque Jura Laufon devrait faire de même dans les prochaines semaines.
 
Clientis devait permettre aux 29 banques partenaires de s’associer pour avoir plus de poids sur trois fronts: la gestion de l’image, l’externalisation des travaux administratifs et l’accès des capitaux. Cinq ans après sa création, le groupe peine à répondre aux attentes. Et trois banques - établies à Schaffhouse, Zurich et Fribourg - ont déjà annoncé qu’elles quitteraient le navire. La banque Jura Laufon, pourrait faire de même.
 
Principal reproche adressé à Clientis: le groupe ne parvient pas à offrir à ses partenaires des conditions de prêts plus avantageuses que celles du marché. «Nous devons aller chercher des refinancements ailleurs» déplore Jean-Baptiste Beuret - président du Conseil d’administration de l’établissement jurassien - cité par la Liberté.
 
Le développement de l’externalisation des services ne convainc pas non plu. L’établissement jurassien verse déjà 1 million par année - hors frais bancaire - à Clientis. «Ces coûts fixes sont trop élevés par rapport à ce que nous rapporte le groupe» explique encore Jean-Baptiste Beuret.
 
Si la Banque Jura Laufon devait quitter Clientis, c’est l’un des piliers romands de l’institution qui s’effondre. Un retrait de la banque basée à Delémont, constituerait une diminution de 10% du bilan du groupe. De quoi ébranler Clientis.
 
Nous avons tenté de joindre Jean-Baptiste Beuret pour avoir plus de précisions sur le retrait éventuel de la Banque Jura Laufon. Sans succès pour l’instant. /fq
Partager
Link
Météo