Le retrait de la Banque Jura Laufon du Groupe Clientis est une éventualité

Le président du Conseil d’administration de l’établissement – Jean Baptiste Beuret - confirme que les responsables de la banque se sont posé la question de l’appartenance au groupe de façon critique.

La sortie est apparue comme une «option qui devait être étudiée dans les détails car elle présente des avantages importants» a-t-il déclaré.

Principal reproche adressé à Clientis: le groupe ne parvient pas à offrir à ses partenaires des conditions de prêts plus avantageuses que celles du marché. Le développement de l’externalisation des services ne convainc pas non plu, il coûte trop cher.
 
 

Pas de changement pour les clients

Pour les clients de l’établissement, le retrait de Clientis ne changerait pas grand-chose. Jean-Baptiste Beuret se veut rassurant «la Banque Jura Laufon serait toujours membre du groupe RBA qui réunit plusieurs banques régionales». La BJL aurait également toujours son partenariat stratégique avec le groupe Valiant. Seule différence pour le client, la marque: la banque ne pourrait plus s’appeler Clientis.

L’éventuelle sortie de la Banque Jura Laufon du groupe Clientis pourrait intervenir à la fin de l’année. Elle dépend des discussions en cours entre les deux institutions. La BJL aimerait qu’un statut particulier soit ouvert. Il permettrait à certaines banques de se limiter à la marque «Clientis» et au réseau de solidarité et de sécurité à des coûts qui seraient fortement réduits. /fq

Partager
Link
Météo