Le Jura épargné par la tempête Klaus

Les violentes intempéries qui ont touché le sud de l’Europe jeudi et vendredi n’ont eu que peu de véritables conséquences dans la région. L’Etablissement Cantonal d’Assurances à Saignelégier a enregistré à ce jour quelques dizaines d’annonces de sinistres sans gravité particulière. Il s’agit essentiellement de tuiles envolées, voire de quelques dégâts sur les façades.
 
On est très loin du bilan enregistré après le passage de Lothar il y aura 10 ans à la fin de l’année. L’ouragan qui avait soufflé à près de 170km/h dans la région avait causé le 26 décembre 1999 pour 21 millions de francs de dégâts aux bâtiments dans le Jura. Il avait aussi rasé plus de 350 000 m3 de bois sur le territoire cantonal, soit l’équivalent de deux années d’exploitation forestière (comme à Ederswiler, photo © Office jurassien de l'Environnement).
 
Lothar aura été l’occasion d’améliorer la prévention des risques et la mise en œuvre de moyens d’interventions adaptées à ce type d’évènements. L'Organisation en cas de catastrophe, l’ORCA, suit de façon régulière l’évolution de la situation en cas d’évènement particulier. Elle peut informer préalablement la population et préaviser les services de secours ou de l’Etat susceptibles d’intervenir comme les pompiers, la protection civile, les ponts et chaussées ou l’office de l’environnement.
 
L’équipement du canton en véhicules d’intervention et en génératrices été modernisé. Il est aujourd’hui plus facile et plus rapide de réquisitionner des moyens techniques supplémentaires que ce soit dans les entreprises ou chez les privés.
 
Pour rappel, le passage de Lothar avait entrainé la mort de 14 personnes en Suisse. Une quinzaine d’autres avaient été tuées lors des travaux de déblaiement. /gk
Partager
Link
Météo