Pour une amélioration du fonctionnement de la Commission cantonale de protection des données

Il faut améliorer le fonctionnement de la Commission cantonale de protection des données à caractère personnel. Le groupe PCSI au Parlement jurassien demande dans une motion que le Gouvernement prenne rapidement les mesures adéquates pour rétablir le fonctionnement correct de cette commission.

Le PCSI part du constat suivant pour étayer sa motion: en lieu et place de séances, la commission en question prend ses décisions par échanges de courriers électroniques et n’établit pas de procès-verbaux. Les trois membres de la commission ne se réunissent pas pour statuer. Arguments invoqués, le peu de disponibilité des commissaires et des économies de vacations et de déplacements.

Pour le groupe PCSI, on ne peut pas brader ainsi la pratique démocratique. Son responsable Maxime Jeanbourquin estime qu'il n’y a pas lieu d’en faire toute une affaire, mais il s’agit de recentrer les choses. /gk + pbo

Partager
Link
Météo