L’aire d’accueil pour les gens du voyage a du plomb dans l’aile à Delémont

Les gens du voyage devront encore patienter avant d’avoir une aire d’accueil à Delémont. Le canton du Jura a suspendu la procédure, alors qu’il était en train de concrétiser ce dossier. Les autorités sont à la recherche d’un site depuis 1990.
 
Le projet prévoyait de placer l’aire d’accueil à proximité du centre d’entretien A16. Mais la Confédération pourrait avoir besoin de ce terrain. La propriété des routes nationales à changé au 1er janvier 2008. Elles sont passées en main de la Confédération.
 
Le centre A16 change de dimension
 
Le centre d’entretien A16 de Delémont est devenu le centre d’entretien prioritaire pour l’ensemble de la Transjurane, de Boncourt à Bienne. De nouvelles infrastructures pourraient ainsi être créées à proximité, voir collées au centre A16. Elles occuperaient donc le terrain destiné à recevoir les gens du voyage.
 
Aucune aire d’accueil dans le canton
 
Le Jura est confronté au problème de la présence des gens du voyage. Selon le ministre Laurent Schaffter, d’autres endroits sont possibles sur le territoire jurassien. Problème: les communes n’ont que peu d’enthousiasme pour ce type d’aire d’accueil.
 
Pour le moment, les gens du voyage s'arrêtent sur un terrain vague près de Bassecourt. Une solution qui n’est pas adéquates, selon Laurent Schaffter. /msc
Partager
Link
Météo