Le Parlement jurassien se penche sur la police jurassienne

policePremière séance de l’année pour le Parlement jurassien. Les députés siègent mercredi. Vingt six  points sont inscrits à l’ordre du jour.
 
Les motions, postulats et autres questions écrites vont se succéder. Le principe de développement durable pourrait être inscrit dans la Constitution. Mais c’est la police jurassienne qui devrait se trouver au cœur des débats.
 
Le groupe PCSI fait état de 7 démissions au sein de la police jurassienne. Il croit également savoir que plusieurs agents cherchent activement un autre emploi. Le Parti Chrétien-Social Indépendant souhaite ainsi faire la lumière sur cette situation. Il attend que le Gouvernement mandate un audit indépendant afin de définir des mesures à entreprendre.
 
La police jurassienne est également dans le viseur du groupe UDC. Les députés de l’Union Démocratique du Centre ont constaté une augmentation des revenus des amendes d’ordre de près de 150'000 francs au budget de l’an passé. Ils demandent que cet argent soit versé à un projet de politique familiale, soit au budget des structures d’accueil de la petite enfance.
 
Enfin le Parlement devra se prononcer en première lecture sur l’inscription du développement durable dans la Constitution cantonale. Cette proposition a déjà été acceptée par la Commission parlementaire de la justice. Avec cette modification, le Jura imiterait la Constitution fédérale et la moitié des Constitutions cantonales. /msc
Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo