La récession en cours risque de voir exploser le nombre de suicides

Les spécialistes américains de la santé publique redoutent une explosion du nombre de suicides en raison de la récession. Ils évoquent le spectre de la crise des années 1930 et son cortège de drames humains, qui tient d'ailleurs plus du mythe que de la réalité.
 
La mort mardi de Thierry de la Villehuchet a relancé la peur d'une vague de suicides à Wall Street. L’investisseur français a mis fin à ses jours à New York après avoir été ruiné par la fraude du fonds Madoff.
 
"En période de récession, le taux de suicide a tendance à augmenter. Cela s'est vu en 1929 et dans les années qui ont suivi", observe Ron Maris, ancien directeur du Suicide Center à l'Université de Caroline du Sud. Les lignes de téléphone "SOS suicide" sont débordées. Sur les cinq derniers mois, la hausse atteint 81%.
 
En 1929, le krach boursier du "jeudi noir", le 24 octobre, a donné lieu au mythe de l'investisseur sautant d'un gratte-ciel pour mettre fin à ses jours. Les journaux de l'époque montrent en fait que seuls deux d'entre eux sont effectivement passés à l'acte à Wall Street dans les derniers mois de 1929. Aujourd'hui, comme à l'époque, le saut dans le vide reste tout de même la deuxième méthode de suicide à New York, avec 40% du total./rc
Partager
Link
Météo