Le PDC Jura laisse la liberté de vote sur le taux de conversion

Les membres du PDC Jura se sont prononcés ce mercredi soir à Glovelier sur les différents objets soumis au vote le 7 mars. Sans discussion, ils ont dit oui à l’arrêté fédéral relatif à un article constitutionnel concernant la recherche sur l’être humain. Ils ont en revanche refusé l’initiative populaire contre les mauvais traitements envers les animaux et pour une meilleure protection de ces derniers.
 
La modification de la loi sur la prévoyance professionnelle et l’adaptation du taux de conversion minimal qui en découle ont suscité le débat au sein du PDC Jura. La présidence du parti a décidé de laisser la liberté de vote. Certains membres du PDC Jura ont estimé qu’il fallait refuser cette adaptation dans la mesure où la modification demandée ne résout pas la question de fond, à savoir l’allongement de la dure de vie. D’autres ont préféré jouer la sécurité en privilégiant l’adaptation du taux de conversion. Au vote, le PDC Jura a décidé de laisser la liberté de vote par 31 voix contre 17 qui refusaient l’adaptation.
 
Au niveau cantonal, l’allongement de la durée de la législature a été accepté à l’unanimité. /gkl
Partager
Link
Météo