Habiter dans un parc à Bassecourt

«Les jardins de la Tuilerie», un écoquartier au cœur de Bassecourt. Le projet a été présenté à la presse jeudi matin. Le site de l’ancienne usine Stella – 21 000 m2 – sera transformé en Ecoquartier.
Personnes âgées, familles, célibataires ou divorcés, ce projet veut être un lieu d’échange intergénérationnel. Entre 30 et 40 millions de francs seront investis, provenant du domaine privé.
 
Plus de 80 logements
 
A l’origine du projet: Jean-Bernard Vallat. L’idée lui trotte dans la tête depuis trois ans, elle explique même son retrait du Conseil communal, c’est dire s’il y tient. L’usine Stella en friche lui faisait mal aux yeux. Avec ses partenaires (Bureau d’architecture Sironi SA, RWB Jura SA et Bonacasa), il souhaite créer 78 appartements et 8 villas – «l’offre appelle la demande», dit-il - le tout dans un parc ouvert à la verdure et la rencontre mais fermé à toute circulation motorisée. Un concept novateur dans la région. (voir photo: bureau RWB Jura SA)
 
Le lien social au coeur du projet
 
La construction se fera par étapes avec priorité donnée aux bâtiments pour personnes âgées, des synergies seront créées avec le home de Bassecourt.
Mais au cœur de ce projet, il y a l’être humain: réapprendre à vivre ensemble, voir des jeunes discuter avec des grands-mamans, c’est cela que souhaitent les promoteurs.
«Les jardins de la Tuilerie» seront construits selon le mode Ecoquartier donc label minergie et tout ce qui va avec. Le projet sera réalisé par des entreprises de la région. Construction de la première étape: 2012…si tout va bien.
 
Un site pollué?
 
«Les jardins de la Tuilerie» seront situés sur un ancien site pollué. Les promoteurs s’activent pour assainir complètement le terrain. «Il sera propre, nous menons des analyses sérieuses avec l’Office de l’environnement pour enlever les pollutions qui demeurent», assure Roland Broquet de RWB Jura SA. /clo
 
Site internet : www.ljt-sa.ch
Partager
Link
Météo