Le dernier hommage à Pierre-Alain Gentil

Delémont rend un dernier hommage à Pierre-Alain Gentil. L’ancien maire de la capitale jurassienne est décédé mardi des suites d’une courte maladie. Une cérémonie laïque était organisée cet après-midi à la salle Saint-Georges. Cérémonie à laquelle plusieurs centaines de personnes ont assisté.
 
«C’est un homme qui aura marqué par sa volonté de servir ses idéaux». C’est par ses mots que le maire actuel de la capitale jurassienne - Gilles Froidevaux - a rendu hommage à son prédécesseur. «Delémont doit beaucoup à Pierre-Alain Gentil».
 
Entre deux morceaux de musique, les témoignages se succèdent. «C’est un humaniste qui se retire» déclare la présidente du Gouvernement jurassien, Elisabeth Baume-Schneider. Michel Béguelin - compagnon politique de longue date - relève «une personnalité d’une très grande loyauté, ne supportant pas l’hypocrisie ou la flagornerie, une personnalité riche et modeste».
 
Dans cette assemblée silencieuse; des politiciens, des amis, sa famille, des anonymes aussi, simples citoyens venus rendre hommage. C’est l’épouse de Pierre-Alain Gentil, Danièle Marcotte qui a clos la cérémonie: «Pierre-Alain part, mais ses combats restent, combats contre l’inégalité et l’injustice sociale». En quelques mots, elle retranscrit un sentiment qui domine dans la foule. «Tous autant que nous sommes, nous perdons beaucoup cette semaine». /fq...
Partager
Link
Météo