Franches-Montagnes: halle d’expertise, centre des impôts, même combat

Le sauvetage de la halle d’expertise de Saignelégier laisse augurer une issue heureuse pour le maintien du bureau des personnes morales aux Breuleux. C'est la conviction de plusieurs élus francs-montagnards qui se veulent optimistes.
 
La semaine dernière on apprenait que Saignelégier garderait sa halle d’expertise, alors que cette prestation était menacée par les mesures d’économie du canton. La population et les élus locaux s’étaient largement mobilisés pour trouver une solution. Une mobilisation qui a été encore plus grande pour le bureau des personnes morales des Breuleux, avec une pétition de plus de 3'500 signatures.
 
 
Optimisme des élus locaux
 
Selon Claude Schaffter - le président de l’Association des maires des Franches-Montagnes - peu de gens sont convaincus par le projet du Gouvernement et la possibilité de réellement faire des économies.
 
Le maire de Saignelégier, René Giradin, estime que les députés francs-montagnards sauront convaincre leurs collègues pour refuser cette mesure devant le Parlement.
 
La maire des Breuleux – Agnès Bourquard – espère encore que le Gouvernement fera marche arrière, et que le Bureaux des personnes morales sera maintenu. Selon elle, il faut comparer les 200'000 francs d’économie prévus par ce regroupement avec le déplacement de 30 emplois et les frais liés au déménagement. /fq
Partager
Link
Météo