Les grandes Vies ne savent plus où donner de la tête

La distillerie de Porrentruy fait face à une année exceptionnelle. Les tonneaux de fruits à distiller arrivent en masse. Les clients qui appellent maintenant pour distiller leurs récoltes doivent patienter jusqu’à fin janvier. La météo joue son rôle dans cette grande production. Le soleil du printemps et la pluie de l’été ont été favorables à de nombreuses variétés, sauf les cerises. La distillerie des Grandes Vies a été reprise depuis août 2006 par Frédéric Vuillier et Serge Grütter. /lc

Partager
Link
Météo