Un nouveau projet de fusion de communes dans le Jura

Six communes, d’accord de participer dans le Jura, à un nouveau projet de fusion… Les exécutifs de Bassecourt, Glovelier, Boécourt, Undervelier, Soulce et Saulcy ont décidé d’engager des discussions afin de créer une seule commune dans la Haute-Sorne. Les communes avaient jusqu’à fin septembre pour se prononcer.
 
Les conseils communaux ont pris position à la fin de l’été. La décision a été adoptée à la majorité des conseils communaux et a déjà été transmise aux autorités cantonales. Cet accord n’existait pas au printemps lorsque la commune de Courfaivre a décidé de quitter la Microrégion.
 
La nouvelle commune de la Haute-Sorne pourrait compter 6200 habitants, si l’ensemble des communes fusionnent. L’assemblée générale de la Microrégion, du 5 novembre, sera appelée à se prononcer sur un avant-projet de création d’un comité de fusion. Les communes se sont données une législature pour mettre en œuvre la fusion. Objectif 2013. Si la commune de Courfaivre veut se raccrocher au projet, elle devra se plier aux conditions fixées par l’ensemble des six conseils communaux membres de la Microrégion.

En revanche, le syndicat de communes reste toujours d’actualité pour les projets actuellement en cours comme la zone d’activités microrégionale à Glovelier, l’UAPE, les transports ou encore le plan directeur régional. La Microrégion créée en 2003, va donc continuer à travailler en parallèle.

En ce qui concerne le projet de zone d’activités microrégionales à Glovelier, le plan est en consultation publique jusqu’au 7 novembre. Si le projet ne suscite pas d’opposition, le plan spécial et ses prescriptions pourraient être adoptés le 17 décembre en assemblée communale. La nouvelle zone d’activités va mettre à disposition des entreprises 44 000 m2. Elle sera propriété du syndicat de communes qui va investir 4 millions de francs dans l’opération. Cinq entreprises sont déjà intéressées par cette nouvelle zone d’activités.

Le projet d’UAPE va de l’avant mais se trouve encore à l’état d’étude préalable. La nouvelle institution se fera sur un site unique. Le retrait de la microrégion de la commune de Courfaivre a eu des effets négatifs. Les six communes de la Haute-Sorne font bloc, pour conserver les 25 places admises à la répartition des charges pour la Haute-Sorne. Quinze avaient été attribués à Courfaivre. La commune les a perdues en quittant la Microrégion. /gk'

Partager
Link
Météo