Pluie de records en 2010 pour la Banque cantonale du Jura

BCJLa Banque Cantonale du Jura a présenté jeudi matin ses résultats pour 2010. Elle a enregistré un bénéfice net de 8,3 millions de francs, après donation à la réserve d’une enveloppe de 4 millions. Il s’agit d’un nouveau record. L’établissement parle même de "résultat spectaculaire". Pour la première fois, le bilan de la BCJ dépasse par ailleurs la barre des 2 milliards de francs. Et pourtant, 2010 a été encore marquée par la crise financière.
 
 
Charges en baisse, dépôts en hausse
 
Les bons résultats de la Banque cantonale du Jura pour 2010 s'expliquent de différentes manières. Les charges ont notamment baissé de 16%. Des améliorations informatiques ont permis une forte économie. D'autre part, l'exercice 2009 avait été grevé par une contribuation extraordinaire de 2,8 millions en faveur de la Caisse de retraite du personnel de la BCJ.
Les dépôts sont quant à eux en hausse de près de 8%. Les avances et créances à la clientèle augmentent également.
 
 
Les perspectives pour 2011
 
Pour cette année, la Banque cantonale du Jura s'attend à un bon exercice, mais se montre préoccupée par la force du franc suisse. Elle compte augmenter sa clientèle de proximité. "Nous ne sommes pas encore la banque des Jurassiens, de l'ensemble de la population" , a relevé le président Paul-André Sanglard. Une succursale verra notamment le jour à Courrendlin. La Banque cantonale du Jura proposera lors de son assemblée générale d’avril une augmentation du dividende d’environ 10% à ses membres, pour un montant de 5,1 millions de francs. Le canton, principal actionnaire de l’établissement, devrait ainsi empocher 2,8 millions. Les bons résultats en 2010 de la BCJ riment aussi avec bonus fiscaux pour l’Etat et les communes. /lba
Partager
Link
Météo