Pierre-Arnauld Fueg et Geneviève Bugnon candidats au poste de procureur

justiceLes noms des candidats au poste de procureur de la République et canton du Jura se précisent. L’Ajoulot Pierre-Arnauld Fueg et la Delémontaine Geneviève Bugnon seront auditionnés par une commission du groupe PDC. Ils nous l’ont tous deux confirmé ce vendredi matin. D’autres personnes pourraient encore être entendues par la commission démocrate-chrétienne, en vue de la succession au procureur démissionnaire Yves Maître. La substitute du procureur, Valérie Cortat, nous indique ne pas avoir fait acte de candidature.

 
 
L'un chef des impôts, l'autre juge d'instruction

Pierre-Arnauld Fueg est Bruntrutain, avocat, actuel chef du service des contributions. Il nous a confié se plaire pleinement dans ses activités actuelles. Mais selon lui, le défi lancé par l'ouverture du poste de procureur mérite d'être relevé.

Geneviève Bugnon de son côté est Delémontaine, actuelle juge d’instruction de la République et canton. Elle indique également avoir un travail qui la motive beaucoup. Le poste de procureur s’inscrirait dans une certaine continuité pour elle. Elle fait remarquer toutefois que cette fonction ne durera qu’un an et demi.
 
 
Une fonction d'une année et demi
 
C'est en effet en 2011 que le nouveau code de procédure fédéral entrera en vigueur dans le Jura. Il n’y aura plus que des procureurs, la fonction de juges d’instruction sera supprimée. Cette réforme doit encore être précisée. C'est au Parlement jurassien de le faire. A lui de dire aussi s'il veut mettre en place une structure hierarchisée, ou plutôt horizontale. Parmi les propositions à l'éutde figure notamment le schéma d'un collège, avec un procureur général, comme représentant de l'équipe. /lb
Partager
Link
Météo