L’ARJ a tiré sa révérence

Créée en 1976 pour mettre en œuvre la politique régionale de la Confédération et notamment la gestion des prêts LIM, l’Association régionale Jura a été dissoute vendredi soir à l’issue de l’assemblée constitutive de la nouvelle Association jurassienne des communes.
 
Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle politique régionale le 1er janvier 2008, l’ARJ n’avait plus de raison d’être, puisque la mise en œuvre de cette politique a été attribuée aux cantons. Il n’en reste pas moins que le bilan à retenir de ces quelques 30 années d’activité est très positif pour l’ensemble des communes jurassiennes.
 
Un apport financier important pour le Jura
 
Depuis 1980, première année à partir de laquelle le Jura a pu obtenir des prêts LIM, jusqu’en 2007, la Confédération a octroyé pas moins de 735 soutiens aux collectivités jurassiennes. Selon le secrétaire de l’ARJ, Henri Erard, le Jura est la région qui a reçu le plus grand nombre d’aides, comparés aux 53 autres régions définies par la Confédération. Les projets jurassiens ont obtenu 186 millions de crédits LIM de la part de la Confédération.
 
Durant cette période, le Jura a pu moderniser considérablement l’état de ses infrastructures publiques sur une action à long terme. Autre constat, Henri Erard estime à 3 millions de francs l’économie réalisée chaque année par l’ensemble des collectivités jurassienne qui bénéficiaient de l’aide de la Confédération sous la forme de crédits sans intérêts.
 
L’Association Régionale Jura mettra un terme à ses activités le 30 juin. /gk
Partager
Link
Météo