Le Parlement en bref

Le Parlement jurassien a tenu sa troisième séance de l’année mercredi matin.

-Les élus ont désigné le PDC Yves Gigon à la tête de la commission de la justice avec 32 voix. Le démocrate-chrétien Jean-Baptiste Beuret devient pour sa part le nouveau président de la commission de l’économie avec 50 voix. Le Parlement a encore complété une autre de ses commissions. Il a accepté la nomination de Marcel Ackermann comme membre et Josiane Sudan comme remplaçante de la commission de la formation.

-Les députés ont accepté par 52 voix une motion interne du PDC Paul Froidevaux. Le texte demande une amélioration de l’organisation de la commission des affaires extérieures et de la réunification. Pour répondre à une charge de plus en plus lourde, le bureau du Parlement pourra désigner les délégués jurassiens dans les commissions interparlementaires de contrôle.

-Le Parlement jurassien se prononce pour une plus grande indépendance dans l’élection des magistrats de l’autorité judiciaire. Par 47 voix contre 5, les députés ont approuvé la motion du CS-POP Christophe Schaffter. Le texte prévoit que le choix des candidats se fera davantage sur leurs compétences que leur appartenance politique.

-Le Législatif a approuvé par 43 voix contre 4 un postulat demandant la mise en place d’un projet pilote pour tester le système de bracelet électronique. Le but est de l’instaurer dans le cadre de la violence domestique. Frédéric Lovis, député PCSI, avait présenté l’objet sous forme de motion. Il l’a finalement transformé en postulat sur demande de plusieurs groupes.

-La modification de la loi portant introduction de la loi fédérale du 9 octobre 1992 sur les denrées alimentaires et les objets usuels a été acceptée en deuxième lecture par 52 voix.

-Les élus ont approuvé la modification de la loi sur l’assurance du bétail en deuxième lecture par 53 voix.

-Le décret d’organisation du Gouvernement et de l’administration cantonale a été modifié en deuxième lecture par 54 voix.

-Le 143 ne sera pas gratuit. Le Parlement a rejeté par 27 voix contre 18 une motion démocrate-chrétienne. Le texte demandait l’accès gratuit au service de la main tendue.

-Un crédit de 530'000 francs a été approuvé par 49 voix contre 5 et 3 abstentions. Il doit permettre l’aménagement d’un tronçon routier entre Fahy et Bure, et notamment l’implantation d’un giratoire à l’entrée est de Fahy. Les travaux s’étendront de mai à octobre. Ils devront être terminés pour l’ouverture d’un tronçon de l’A16 en novembre.

-Le ministre de l’équipement, Philippe Receveur, s’est voulu rassurant en réponse à l’interpellation de Vincent Wermeille. Le député PCSI est monté à la tribune du parlement pour relayer les appréhensions des habitants du Clos du Doubs concernant les services et en particulier la distribution du courrier. La Poste ne projette pas de fermeture pour l’instant. /iqu+msc

Partager
Link

Galerie photos liée

26.10.2016
Météo