Les incivilités à Delémont tournent à la foire d’empoigne dans la salle du Conseil de Ville

Dans une interpellation urgente, Dominique Bättig a mis en avant hier soir la recrudescence des incivilités dans la capitale jurassienne. Ses mots sont durs : il a parlé de « racaille », de « bandes multiculturelles à la surabondance épidermique de testostérones qui refuse de s’intégrer ».
L’élu UDC s’est alors pris une volée de bois vert de la part de la gauche - socialistes et CS-Pop - mais aussi du PDC.
 
Parmi ceux qui ont pris la parole pour condamner les dires de l’UDC, Jean-François Rossel. L’élu socialiste a fustigé des propos qu’il qualifie d’outranciers, de tirades insidieuses, de démagogie et de dictat xénophobes.
 
Des reproches qui portaient plus sur la forme que sur le fond, puisque le constat des incivilités a aussi été posé par le groupe socialiste qui - dans un postulat - examine plusieurs pistes pour limiter ce phénomène. Un postulat accepté à une majorité évidente. /fq
Partager
Link
Météo