Le ciel jurassien encombré depuis la mise en place de l’ILS33

La recrudescence des survols du Jura à basse altitude inquiète. L’UDC Damien Lachat constate que, depuis la mise en place de l’ILS33, leur nombre n’a fait que croître. En 2008, les atterrissages par le sud se sont élevés à près de 9%. Un taux encore accru cette année, selon le député, et qui dépasserait les conditions fixées. Lors de la séance du Parlement ce matin, Damien Lachat a déposé une question orale.

L’OFAC analyse les causes

Laurent Schaffter, ministre de l’Equipement, indique que l’Office Fédéral de l’Aviation Civile a effectué une analyse des causes de cette hausse. Il en ressort que cette augmentation est due à de nombreuses périodes de forts vents défavorables à un atterrissage par le nord, ainsi qu’aux facilités qu’offrent ce système d’atterrissage aux instruments. Les autorités suisses et françaises ont décidé de prendre des mesures pour maintenir au plus bas ce taux d’atterrissage par le sud.

Un nouveau système de surveillance

Le gouvernement jurassien relève que les plaintes et remarques ont été très peu nombreuses sur le site internet conçu pour les recueillir. Il entend tout de même prendre des mesures complémentaires. Il étudie la possibilité de mettre en place un système de surveillance des avions survolant le canton. L’installation permettrait de visualiser leur passage en temps réel et de vérifier leur trajectoire qui est censée ne pas dépasser une ligne à l’extrémité du canton. /iq

Partager
Link
Météo