Le patois sera "vivifié" auprès des élèves jurassiens

C’est ce que propose le projet «Djâsans, patois jurassien». Des courses d’écoles seront mises en place dès la rentrée 2009-2010 pour que le patois ne reste pas une coquille vide pour les écoliers.

Car derrière le patois se cachent encore des histoires, des savoirs-faire, des recettes qui existent encore. Les élèves découvriront notamment en patois comment on cuisine des striflates. Les écoliers jurassiens iront ainsi à la rencontre de personnes parlant couramment le patois, les patoisans, et d’un terroir encore bien vivant.
 
Des archives seront mises en ligne
 
Le patois semble avoir encore sa place à l’école... "Il ne s'agit pas d'un combat d'arrière-garde", a rappelé la ministre de la formation, Elisabeth Baume-Schneider, car la forme même de cette sensibilisation est novatrice. Le résultat de ces rencontres patoisans-écoliers sera en effet enregistré, photographié par les élèves, puis sera mis en ligne sur internet. Les nouvelles technologies se mettent au service de l'ancien langage jurassien.
 
Un exemple ici./ts
Partager
Link
Météo