Les fiançailles se précisent dans la Haute-Sorne

Les conditions du mariage se précisent dans la Haute-Sorne. Dans la deuxième édition du journal de la région, le comité de fusion met en avant le calendrier et les contours d’une entité à sept communes. Les citoyens de Bassecourt, Saulcy, Glovelier, Boécourt, Soulce, Undervelier et Courfaivre devraient se prononcer en 2012. Leurs conseils communaux respectifs seront informés du projet dans le courant du mois prochain, puis les citoyens cet automne.  Mais le journal de Haute-Sorne lève déjà un coin du voile sur le visage que prendrait la future commune.
 
 
Emplois garantis dans l'administration
 
L’administration serait centralisée, mais avec des guichets ouverts dans les villages, selon les besoins. Les emplois actuels seraient garantis, tout comme les salaires. Une fusion impliquerait toutefois davantage de spécialisation et de polyvalence de la part du personnel.
Au niveau financier, le comité de fusion estime qu’un mariage permettrait aux communes en difficulté de retrouver une situation durable, et à l’ensemble des villages d’avoir des ressources plus stables, avec une assiette fiscale plus large. Il devrait aussi permettre la mise sur pied de projets d’envergure et l’utilisation efficiente des infrastructures.
 
 
Un Conseil communal à neuf
 
Au niveau politique, la Haute-Sorne passerait de quelques quarante-cinq personnes actives aujourd’hui dans les exécutifs communaux à neuf, y compris le maire. De quoi éviter la crise des vocations, nous dit le comité. Enfin, les bourgeoisies et leurs compétences respectives seraient maintenues. /lba
Partager
Link
Météo