Les six candidats PDC-JDC officiellement désignés

Plus de cent militants étaient présents vendredi soir pour le congrès du PDC Jura à Courfaivre, en présence du président national du parti Christophe Darbellay.

Le point principal à l’ordre du jour était la désignation des candidats aux élections fédérales. Sans surprise et par acclamations, Anne Seydoux et Anne Roy ont été désignées pour briguer un siège au Conseil des Etats, André Burri et Jean-Paul Gschwind au Conseil National. Les JDC présentent également une liste apparentée avec deux candidats pour le Conseil National : Aude Zuber et Matt Steiner.

 
Dominique Baettig dans la ligne de mire

C’est le président par intérim Martial Courtet qui a ouvert la soirée. Il a appelé à l’unité du PDC : "Les autres partis n’ont pas besoin de nos suffrages. Il faut voter compact." Les critiques ont ensuite fusé contre celui qui avait ravi le siège PDC il y a 4 ans : Dominique Baettig. Pour Martial Courtet, il ne défend pas le Jura. « Il faudra lui donner un retour de balancier », a-t-il ajouté.
Il a conclu en donnant la date officielle du lancement de la campagne : le 21 septembre, au prochain congrès du parti à Alle, en présence de la conseillère fédérale Doris Leuthard.
 
 
Le PDC à la reconquête d’un siège au National
 
Gabriel Willemin, secrétaire général du PDC Jura, a lui aussi appelé au rassemblement des militants. L’objectif du parti est de conserver son siège au Conseil des Etats, et surtout de reconquérir celui perdu au Conseil National. Chacun à leur tour, les candidats se sont présentés à l’assemblée. Au centre des préoccupations, en vrac, on retrouve évidemment la famille, mais également la sortie du nucléaire, l’agriculture ou encore les transports.
Des thèmes repris par Christophe Darbellay dans son allocution, en fin de soirée. Notamment sur le nucléaire : "une centrale qui pète à Mühleberg, ce sont des grillages et des radiations durant 25'000 ans au centre de la Suisse !". Il s’est ensuite dit très confiant en la réussite des candidats jurassiens aux élections.
 
Un hommage à la « méthode Beuret ».
Plus tôt dans la soirée, Gabriel Willemin a rendu hommage à Jean-Baptiste Beuret, ancien président du parti : "La méthode Beuret était la bonne", a-t-il déclaré, évoquant les succès du parti à la mairie de Delémont et le maintien des positions PDC au parlement et au gouvernement. /cad
Partager
Link

Galerie photos liée

02.07.2015
Météo