Un paysan jurassien importe illégalement du maïs français

Maïs

Une nouvelle affaire de contrebande secoue l’agriculture jurassienne. Un paysan du canton aurait importé illégalement 420 tonnes de maïs depuis la France. La Direction des douanes de Bâle a ouvert une procédure à son encontre et lui réclame 44 mille francs de taxes.
 

L’agriculteur – un ajoulot - achetait du maïs d’ensilage en France, un produit meilleur marché dans l’hexagone. Il le mélangeait ensuite avec son propre maïs, cultivé en toute légalité de l’autre côté de la frontière. Cependant lors de l’importation en Suisse, il ne déclarait que sa propre production. Cette dernière peut en effet être importée sans problème dans le cadre d’accords sur le trafic agricole.

 
La Section antifraude des douanes a ouvert une enquête. Les investigations qu’elle a mené ont permis de démontrer que l’agriculteur aurait importé 420 tonnes de maïs d’ensilage, une quantité colossale, lorsqu’on sait qu’une remorque contient environ une dizaine de tonnes. Le trafic a débuté en octobre 2006. Il représente une valeur de 76'000 francs. /fq-cl
Partager
Link
Météo