L'Office des véhicules confronté à des agressions de personnel

Sécurité au travail: la question se pose dans le canton du Jura suite à l’agression du chef du Service de la population, Jean-Marie Chèvre. Le Gouvernement dit avoir pris ce problème en considération depuis plusieurs années. Des employés de l’administration sont toutefois régulièrement confrontés à des clients agressifs.
 

Expert agressé

L’Office des véhicules est notamment concerné. La cheffe de l’office, Karine Marti Gigon, dénombre une agression verbale par semaine. Elle tient cependant à préciser que 99% des clients sont très sympathiques et que seul le pourcent restant pose problème. Des caméras de surveillance ont dû être installées dans les salles d’examens de Delémont et de Porrentruy, suite à un incident. Lors d’un examen théorique de conduite, un expert a été poussé dans les escaliers. Un candidat a essayé de se faire passer pour un autre, à Delémont, et lorsque l’expert a décelé la fraude, le candidat l’a blessé en prenant la fuite.
 

Agressions verbales au guichet

Au guichet, les employés doivent plutôt faire face à des agressions verbales. La section des retraits de permis et celle d’expertise des véhicules sont particulièrement touchées, selon Karine Marti Gigon. Il est arrivé à la cheffe du service de devoir prendre par le bras des clients et de les sortir des locaux. La police doit parfois intervenir et des employés ont même reçus des menaces dans la rue, en dehors de leurs heures de travail. Karine Marti Gigon dénonce en général les cas à la police et envoie des lettres d’avertissements aux clients agressifs. /sbe

Partager
Link
Météo