La HES-SO en sursis

La Haute école spécialisée de Suisse occidentale doit continuer à améliorer son organisation et ses structures de direction.
 
Le projet d’amélioration, demandé par le Conseil fédéral, ne répond toujours pas aux critères d'organisation et d'assurance qualité exigés par la loi. C’est la conclusion d'un rapport d'experts commandé par la Conseillère fédérale Doris Leuthard.

Si la HES-SO ne fait pas de progrès dans son organisation et ses structures de direction, elle pourrait perdre son accréditation fédérale d'ici 2016.

Les experts critiquent surtout une trop forte implication des politiques dans la conduite de la HES-SO. L'organe le plus élevé de la Haute école est le Comité stratégique dans lequel tous les ministres romands de l'éducation sont représentés.

La balle est à nouveau dans le camp de la HES-SO. L'école doit faire de nouvelles propositions au Conseil fédéral qui décidera à la fin de l'année de la suite de la procédure. /sm

Partager
Link

Galerie photos liée

17.03.2011
Météo