Ils rentrent sur Terre après 340 jours dans la Station spatiale

Ils rentrent sur Terre après 340 jours dans la Station spatiale

Photo: Keystone

Trois astronautes de la Station spatiale internationale (ISS) sont revenus sur Terre mercredi. Parmi eux, l'Américain Scott Kelly et le Russe Mikhaïl Kornienko qui ont passé quasiment un an en orbite pour mener des expériences en vue de futurs périples vers Mars.

Le Russe Sergueï Volkov, son compatriote Mikhaïl Kornienko et l'Américain Scott Kelly, ces deux derniers ayant passé 340 jours à bord de l'ISS, se sont posés comme prévu dans les steppes du Kazakhstan à 05h27 (heure en Suisse), ont annoncé le Centre de contrôle russe et la NASA.

'L'atterrissage a eu lieu', a annoncé le Centre de contrôle russe quelques minutes après que leur module Soyouz TMA-18M eut touché terre dans les steppes environnant Jezkagan, dans le centre du Kazakhstan.

Mikhaïl Kornienko et Scott Kelly sont restés quasiment un an à bord de l'ISS, la plus longue période ininterrompue passée dans la station depuis que celle-ci est capable d'accueillir des passagers en 2000. Scott Kelly, qui a fait au total quatre séjours dans l'ISS, bat aussi le record de temps dans l'espace en cumulé pour un Américain avec 540 jours.

Le record mondial de temps passé d'affilée dans l'espace revient au Russe Valeri Poliakov, resté plus de 14 mois à bord de l'ancienne station spatiale Mir en 1995.

Objectif Mars

Scott Kelly, 52 ans, et Mikhaïl Kornienko, 55 ans, ont effectué cette mission pour étudier les effets biologiques et psychologiques de longs séjours dans l'espace, en préparation à de futures missions habitées vers Mars à l'horizon des années 2030.

Ils avaient décollé du cosmodrome de Baïkonour le 27 mars 2015 en compagnie du Russe Guennadi Padalka, qui a pour sa part battu le record absolu de temps de vol humain cumulé sur orbite avec 879 jours quand il est revenu sur Terre le 11 septembre 2015. Sergueï Volkov, qui a décollé pour l'ISS le 15 décembre 2015, aura lui passé 182 jours en orbite.

Retrouver ses proches

Dans une interview jeudi dernier, Scott Kelly avait dit se sentir bien psychologiquement et qu'il pourrait, si nécessaire, 'rester cent jours de plus' dans l'espace confiné de l'ISS. Il avait admis être 'impatient de rentrer' pour retrouver sa famille et ses amis.

La Russie fournit à l'ISS son principal module, où se situent les moteurs-fusées, et les vaisseaux russes Soyouz sont les seuls moyens d'acheminer et de rapatrier les équipages de la station orbitale depuis l'arrêt des navettes spatiales américaines.

Seize pays participent à l'ISS, avant-poste et laboratoire orbital mis en orbite en 1998 qui a coûté au total 100 milliards de dollars. Ce projet a été financé pour la plus grande partie par la Russie et les Etats-Unis.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.