Feux à Fort McMurray: le pétrolier Suncor a évacué 10'000 personnes

Feux à Fort McMurray: le pétrolier Suncor a évacué 10'000 personnes

Photo: Keystone

L'entreprise pétrolière Suncor a annoncé dimanche avoir évacué 10'000 personnes de la région de Fort McMurray, dans l'Ouest canadien, menacée par de gigantesques feux de forêt. L'avancée des incendies s'est ralentie avec l'arrivée de la pluie et plus de fraîcheur.

Le premier groupe pétrolier canadien, par mesure de sécurité, a déplacé 'plus de 10'000 personnes, incluant des employés, leurs familles et des résidents de Fort McMurray, hors de la région'.

Toutes les activités des sites au nord de Fort McMurray ont été suspendues 'de façon contrôlée pour permettre un démarrage rapide et fiable des installations' une fois que les feux auront été maîtrisés ou éloignés plus à l'est.

Face à l'avancée des foyers, Suncor, en liaison avec les services de secours, a aménagé les abords des sites 'pour protéger les employés et nos actifs' en dégageant de larges bandes de forêts et de broussailles.

Chute de la production de pétrole

Le feu a 'rejoint l'extrémité est de la mine à l'usine de base des sables pétrolifères', a indiqué le groupe. Mais 'aucun actif de Suncor n'a subi de dommages', a-t-il précisé.

Syncrude, filiale de Suncor, avait aussi interrompu sa production samedi avec l'évacuation de ses 4800 salariés. D'autres groupes pétroliers comme Shell, Huski, ConocoPhilipps et Total, ou Nexen, filiale du Chinois CNOOC, avaient également arrêté ou ralenti leurs opérations.

La production de pétrole en Alberta avait déjà été significativement réduite la semaine dernière depuis le déclenchement des incendies autour de Fort McMurray. Mais les arrêts effectués par Suncor et Syncrude vont couper davantage les volumes extraits de brut.

La chute de la production est estimée selon les experts entre 1 et 1,5 million de barils par jour, soit environ un quart de toute la production canadienne. Au total, quelque 100'000 personnes ont été évacuées dans la région.

La baisse des températures et de faibles pluies ont redonné de l'espoir dimanche aux pompiers canadiens de l'Alberta qui luttent depuis près d'une semaine contre les gigantesques incendies. Le vent a par ailleurs éloigné les flammes de Fort McMurray. Les autorités locales ont revu à la baisse le bilan des foyers, à 161'000 hectares ravagés par les flammes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.