Ministre d'un Land allemand reçu par Leuthard et Schneider-Ammann

Ministre d'un Land allemand reçu par Leuthard et Schneider-Ammann

Photo: Keystone

Doris Leuthard a discuté jeudi à Berne du Gothard et du nucléaire avec le ministre-président du Bade-Wurtemberg (sud de l'Allemagne). Winfried Kretschmann a ensuite évoqué la libre circulation des personnes lors d'une visite de courtoisie à Johann Schneider-Ammann.

La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) et M. Kretschmann, accompagné par son ministre des transports Winfried Hermann, se sont penchés sur des questions de transports et d'énergie, ont détaillé dans un communiqué conjoint son département et le Département fédéral de l'économie (DEFR).

Le tunnel ferroviaire du Gothard s'est taillé la part du lion des discussions lors de cette visite de travail. 'Pour que le potentiel du chemin de fer de plaine à travers les Alpes soit pleinement exploité, les travaux convenus sur les tronçons d'accès doivent progresser, ce sur quoi compte la Suisse', poursuit le communiqué, qui rappelle les retards sur la ligne ferroviaire de la vallée du Rhin.

Mme Leuthard et M. Kretschmann ont également 'examiné' la coopération entre les deux pays dans le domaine de l'énergie, où les échanges sont 'intenses' depuis des années. Le dirigeant allemand a soulevé les questions des centrales nucléaires proches de la frontière et de la recherche de site de dépôt en couches géologiques profondes de la Suisse.

Digitalisation de l'économie

Le ministre-président du Bade-Wurtemberg a ensuite rencontré le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann. Tous deux ont parlé de la mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse et de ses incidences sur la libre circulation des personnes. 'Les mesures d'accompagnement ont été au centre des entretiens', a précisé le communiqué.

Pour mémoire, près de 60'000 ressortissants allemands traversent quotidiennement la frontière pour venir travailler en Suisse. La moitié d'entre eux vivent dans le Bade-Wurtemberg.

Le chef du DEFR s'est également intéressé aux efforts du Land allemand pour promouvoir la digitalisation de l'économie.

En 2014, les investissements directs suisses dans le Bade-Wurtemberg s'élevaient à près de 8,9 millions de francs, selon des statistiques de la Confédération. Quant à l'Allemagne, elle est de loin le premier partenaire économique de la Suisse.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.