ABB affiche une performance en retrait au premier semestre 2016

Conséquence de charge de restructuration, ABB affiche un profit en fort repli au premier semestre 2016. Alors que ses revenus se sont tassés, le géant zurichois de l'électrotechnique a vu son bénéfice net chuter de 21% en l'espace d'un an à 906 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires s'est contracté de 6% à 16,58 milliards de dollars (16,33 milliards de francs), indique jeudi le groupe établi à Zurich. Le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITA) s'est en revanche amélioré de 2% à 2,05 milliards de dollars.

Sur la période sous revue, et en particulier au 2e trimestre, ABB note avoir dû faire front à de forts vents contraires sur ses marchés ainsi qu'à un environnement économique incertain. Entre avril et fin juin, le bénéfice net a plongé de 31% au regard de la période correspondante de l'an passé à 406 millions de dollars.

Outre une conjoncture difficile, ABB explique aussi le plongeon du bénéfice net par des charges de restructuration de 367 millions de dollars. L'EBITA trimestriel s'est par contre amélioré de 5% à 1,10 milliard de dollars, alors que le chiffre d'affaires s'est replié de 5% à 8,68 milliards de dollars.

Appréciation du dollar

A taux de change et périmètre de consolidation comparables, les revenus ont diminué moins fortement, soit de 2%. Outre l'appréciation du dollar, le recul des ventes reflète principalement les tassements intervenus au niveau des entrées de commandes au cours des trimestres précédents.

Une baisse des commandes qui s'est d'ailleurs poursuivie au 2e trimestre, celles-ci se contractant de 8% à 8,32 milliards de dollars. Après six mois en 2016, les ordres reçus par le géant de l'électrotechnique présentent une diminution de 9% en l'espace d'un an à 17,57 milliards de dollars.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.