Affaire Hildebrand: deux prévenus reconnus coupables

Affaire Hildebrand: deux prévenus reconnus coupables

Photo: Keystone

Le tribunal de district de Zurich a reconnu l'ex-informaticien de la banque Sarasin à l'origine de l'affaire Hildebrand, coupable de violation du secret bancaire. L'avocat et politicien UDC Hermann Lei est condamné pour complicité. Ils écopent de peines avec sursis.

Le juge zurichois a prononcé mercredi une peine de 45 jours-amende à 30 francs contre l'ex-banquier. M. Lei se voit lui infliger une peine de 120 jours-amende à 340 francs. Ils peuvent encore faire appel.

Si l'informaticien écope d'une peine plus clémente, c'est parce qu'il n'a agi que pour des motifs idéaux, a expliqué le juge. Hermann Lei, quant à lui, espérait en plus faire avancer sa carrière politique.

Le Ministère public avait requis 12 mois de prison avec sursis pour l'informaticien et 150 jours-amendes avec sursis contre Hermann Lei, lors des audiences qui ont eu lieu il y a deux semaines. Les deux prévenus avaient demandé l'acquittement.

Pour le juge, les deux hommes auraient pu recourir à d'autres instances pour sonner l'alarme. L'informaticien aurait dû s'adresser à des services internes de la banque et M. Lei a l'autorité de surveillance de la Banque nationale suisse (BNS).

L'informaticien était accusé d'avoir copié des données bancaires de l'ex-président de la BNS Philipp Hildebrand. Hermann Lei comparaissait pour les avoir transmises à Christoph Blocher. Les révélations avaient coûté son poste à M. Hildebrand.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.