Airbus Group: bénéfice net en hausse de 34% au premier semestre

Airbus Group: bénéfice net en hausse de 34% au premier semestre

Photo: Keystone

Airbus Group a dégagé un bénéfice net en hausse de 34% au 1er semestre, à 1,5 milliard d'euros. Le montant comprend une charge de 290 millions liée à son avion de transport militaire A400M et un gain net de 748 millions issu de la vente de 18,75% de Dassault Aviation.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6% à 28,9 milliards d'euros (30,5 milliards de francs) grâce aux livraisons d'avions commerciaux et au renforcement du dollar, a-t-il indiqué vendredi dans un communiqué. L'EBIT (bénéfice d'exploitation) avant éléments non récurrents a progressé de 6% à 1,88 milliard d'euros.

Le groupe maintient sa prévision de progression de chiffre d'affaires en 2015 ainsi qu'une légère hausse de son EBIT. Il indique par ailleurs qu'il prévoit une augmentation supplémentaire de son bénéfice par action et de son dividende par action en 2015.

'Le chiffre d'affaires, la rentabilité et la génération de trésorerie ont tous progressé, et les performances financières confirment que nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos prévisions pour 2015', a déclaré le président exécutif Tom Enders, cité dans un communiqué.

'Nous continuons de constater une forte dynamique commerciale dans toutes nos activités, comme le montrent les importants contrats annoncés au salon du Bourget en juin', a-t-il ajouté.

Selon lui, les priorités portent sur l'opérationnel: montée en cadence, maîtrise des coûts et des livraisons des A350 et A400M ainsi que la transition vers l'A320neo, 'afin d'optimiser les bénéfices et les flux de trésorerie'.

Doublement des commandes

Les prises de commandes du groupe ont presque doublé au cours des six premiers mois de l'année à 53,9 milliards d'euros, contre 27,7 milliards au cours de la même période l'an dernier.

Le carnet de commandes s'élève ainsi à 927 milliards d'euros au 30 juin (contre 858 milliards à la fin 2014), en 'tenant compte d'une réévaluation positive liée au renforcement du dollar'.

Airbus a enregistré 348 ses commandes nettes d'avions commerciaux au premier semestre (contre 290 au 1S 2014) et vu la valeur des prises de commandes de sa branche Airbus Defence and Space progresser de 40% 'sous l'impulsion d'une forte dynamique dans toutes les activités de la division'.

Concernant l'A400M, dont les vols ont été un temps interrompus après le crash d'un appareil à Séville (Espagne), qui avait fait 4 morts le 9 mai, Airbus Group indique que 'cet accident a provoqué des contretemps dans la qualification des nouvelles capacités militaires et dans l'échéancier de livraison initial' et 'des perturbations dans le processus de production'.

Nouveau calendrier

'L'efficacité industrielle demeure un défi pendant la phase de montée en cadence et, de plus, la formule d'indexation du prix stipulée dans le contrat par rapport aux coûts s'avère fortement défavorable en raison de la faible inflation enregistrée dans la zone euro', souligne le groupe.

Airbus Group travaille avec ses clients sur 'un nouveau calendrier de développement des capacités militaires et des livraisons, et pour revoir cette formule d'indexation', précise-t-il.

Dans l'aviation commerciale, le groupe indique que le développement de son moyen-courrier A320neo progresse, avec le vol inaugural d'un avion équipé de moteurs CFM (la coentreprise de General Electric et Safran, NDLR) en mai dernier, et la reprise fin juillet des essais en vol d'une version motorisée Pratt & Whitney.

A ce titre, il souligne qu''en dépit d'interruptions des essais en vol, les premières livraisons sont toujours prévues en 2015'. Enfin, le groupe confirme que le programme du super-Jumbo A380 'devrait atteindre son point d'équilibre d'ici à la fin de l'année'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.