Andorre: le patron de la banque BPA arrêté pour blanchiment

Andorre: le patron de la banque BPA arrêté pour blanchiment

Photo: Keystone

Le directeur général de la Banca Privada d'Andorra (BPA), soupçonné de blanchiment d'argent, a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi. Joan Pau Miquel était en fuite depuis jeudi.

Le directeur général et les autres membres du conseil d'administration, de même que trois cadres de la BPA, ont été suspendus de leurs fonctions cette semaine par les autorités de régulation financière d'Andorre, qui ont ouvert une enquête sur des faits présumés de blanchiment.

Les accusations ont été lancées par le département américain du Trésor, qui soupçonne la BPA d'activités liées au crime organisé en Russie et en Chine, au blanchiment de deux milliards de dollars provenant de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA, à des faits de corruption et à d'autres activités criminelles.

D'après deux sources proches du dossier, la commission espagnole de prévention du blanchiment d'argent et des infractions monétaires (Sepblac) a demandé l'ouverture d'une enquête sur les agissements de la banque andorrane. La BPA, qui possède une filiale en Espagne, la Banco Madrid, est la quatrième des cinq banques d'Andorre.

'Ces investigations sur des faits présumés de blanchiment d'argent sont limitées à une seule banque, elles ne mettent pas en doute le secteur financier d'Andorre', a insisté Maria Cosan, la directrice de l'organisme de surveillance financière d'Andorre (INAF). Elle s'exprimait lors d'une conférence de presse organisée mercredi à Andorre-la-Vieille, la capitale de la principauté dont le secteur bancaire représente environ 20% du PIB.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.