Apple reste l'entreprise la plus capitalisée au monde

Apple reste l'entreprise la plus capitalisée au monde

Photo: Keystone

Le géant américain de l'informatique Apple reste la société affichant la capitalisation boursière la plus élevée au monde. Les groupes pharmaceutiques Roche et Novartis ainsi que le groupe alimentaire Nestlé demeurent les entités suisses les plus valorisées.

Apple, connu pour ses téléphones intelligents iPhone, continue de dominer le classement avec une capitalisation de près de 596 milliards de dollars (592 milliards de francs), a indiqué mardi le cabinet d'audit et de conseil EY. La valeur ressort toutefois en recul de 18% par rapport à la mi-année, soit de 127 milliards.

La deuxième position au classement revient à un autre groupe américain, à savoir Alphabet, la holding qui coiffe notamment Google. L'entité présente une capitalisation boursière de 531 milliards de dollars, qui a pratiquement augmenté de moitié en l'espace de six mois, précise l'étude.

Microsoft troisième

La troisième marche du podium est occupée par le groupe informatique américain Microsoft, avec une capitalisation boursière de 447 milliards de dollars (+25% depuis la mi-année). En fait, les sociétés d'outre-Atlantique concentrent dans leurs mains les dix premières places, contre huit dans le top 10 il y a six mois encore.

En élargissant aux 100 plus importantes capitalisations boursières mondiales, on trouve pas moins de 54 groupes provenant des Etats-Unis, relève EY dans son commentaire. L'Europe n'en compte 'que' 26, dont trois sont de nationalité suisse (Roche, Nestlé et Novartis), et l'Asie 17.

Roche occupe ainsi le 13e rang, un rang qui lui permet de se hisser à la place de premier groupe européen. La multinationale rhénane affiche une capitalisation boursière de 239 milliards de dollars, soit un bon tiers du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse.

Devant l'Allemagne et la France

Les deux autres géants helvétiques de la cotation, Nestlé et Novartis, ne sont pas loin. Le groupe vaudois occupe en effet la 14e place, avec une capitalisation boursière de 237 milliards de dollars, alors que l'autre pharma bâloise apparaît au 16e rang, avec un montant de 232 milliards.

Avec ces trois entreprises, la Suisse peut se targuer de figurer à la 4e place des pays comptant le plus de représentants dans le top 100 des capitalisations, laissant derrière elle l'Allemagne ou la France. Elle est seulement devancée par les Etats-Unis, la Chine et le Royaume-Uni, avec respectivement 54, 10 et 9 entités.

Roche, Nestlé et Novartis affichent à eux trois une capitalisation boursière de 709 milliards de dollars, contre 735 milliards à la mi-année 2015.

Onze sociétés suisses sur 300

En élargissant au top 300, la Suisse compte onze entreprises. Outre Roche, Nestlé et Novartis, on trouve les banques UBS (106e) et Credit Suisse (230e), le groupe électrotechnique ABB (237e), le spécialiste du luxe Richemont (238e), les assureurs Zurich (266e) et Ace (271e), le réassureur Swiss Re (284e) et le groupe agrochimique Syngenta (286e).

Globalement, EY relève la place importante revenant aux acteurs de l'informatique (ordinateurs, internet et logiciels), avec pas moins de 21 des 300 plus fortes capitalisations boursières. A l'inverse, le cabinet constate la perte significative de substances des compagnies pétrolières.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.