Athènes propose des aménagements « substantiels »

Athènes propose des aménagements

Photo: Keystone

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a écrit à ses créanciers internationaux pour accepter, sous condition, leur offre de renflouement publiée le 28 juin, a annoncé mercredi le Financial Times. L'information a été confirmée par les autorités grecques.

Dans sa lettre, Alexis Tsipras demande le maintien d'un taux de TVA plus bas pour les îles grecques, un report de l'augmentation de l'âge de départ à la retraite et un report de la suppression de l'allocation de solidarité aux retraités, précise le Financial Times.

Athènes demande des aménagements 'substantiels', a indiqué mercredi une source européenne au fait des discussions. Cette lettre, dont l'existence a été confirmée par plusieurs sources à Bruxelles, sera discutée lors de la conférence téléphonique des ministres des Finances de la zone euro mercredi après-midi. Mais 'à première vue, les propositions sont plus faibles que celles proposées par les créanciers', a indiqué une source européenne proche du dossier.

Le gouvernement grec a confirmé avoir bel et bien envoyé aux créanciers 'une nouvelle proposition qui comprend une série d'amendements' à la leur, accompagnée d'une lettre d'Alexis Tsipras adressée mardi soir à l'Union européenne, à la Banque centrale européenne et au Fonds monétaire international.

'La nouvelle proposition du gouvernement grec demande un nouvel accord qui règle les questions de financement du pays via le Mécanisme européen de stabilité (MES), afin d'assurer une dette viable en mettant l'accent sur une perspective de croissance', a expliqué une source gouvernementale à Athènes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.